7 symptômes oculaires et ce qu’ils pourraient signifier

Que vous ayez l’air d’avoir passé la nuit blanche la plus longue du monde ou que vous ressentiez des démangeaisons au point de vouloir vous arracher les globes oculaires, vous ne devriez pas simplement enfiler une paire de lunettes de soleil et l’ignorer. Traiter correctement les problèmes oculaires peut vous aider à éviter les complications, déclare Stephanie J. Marioneaux, MD, porte-parole de l’American Academy of Ophthalmology avec une pratique clinique à Chesapeake, en Virginie. ou tout symptôme qui persiste, cela pourrait être le signe d’un problème grave et vous devriez consulter un ophtalmologiste », dit-elle. Décodez votre problème oculaire avec ce guide.

Vos symptômes : les yeux rouges, les deux yeux sont irritants et larmoyants

Il s’agit probablement d’allergies, c’est-à-dire de conjonctivite allergique, une réaction au pollen, aux squames d’animaux ou à quelque chose d’autre dans votre environnement. Éloignez-vous si possible de la gâchette, qu’il s’agisse d’un chat pelucheux, d’un grenier poussiéreux ou d’un parc plein d’herbe à poux. Ensuite, prenez un antihistaminique oral pour stopper la réaction du système immunitaire, explique Tim Mainardi, MD, allergologue au New York-Presbyterian/Weill Cornell Medicine à New York. Les gouttes contre les allergies en vente libre peuvent calmer l’inflammation et apaiser directement les démangeaisons. Vous pouvez également demander à votre ophtalmologiste des gouttes sur ordonnance. Oubliez les gouttes anti-rougeurs ; ils ne traitent pas la cause profonde et peuvent entraîner des rougeurs de rebond. Si les allergies sont une nuisance saisonnière pour vous ou créent un inconfort majeur, consultez un allergologue pour un traitement supplémentaire.

7 symptômes oculaires et ce qu’ils pourraient signifier

Vos symptômes : yeux rouges, pertes épaisses et croustillantes (accompagnées de démangeaisons)

Vous pourriez avoir une conjonctivite, une inflammation due à une infection de la couche externe de votre œil. Votre médecin de soins primaires peut faire une culture pour voir s’il s’agit d’un virus ou d’une bactérie. La variété virale est « comme un rhume dans l’œil » et est extrêmement contagieuse, explique le Dr Marioneaux. Des flacons individuels de larmes artificielles et de compresses froides aideront à soulager l’irritation et l’enflure. Un cas bénin de conjonctivite bactérienne peut disparaître de lui-même, mais votre médecin peut également vous prescrire des gouttes ophtalmiques antibiotiques pour accélérer les choses. Appelez un ophtalmologiste si des liquides s’écoulent de vos yeux ou si vous ressentez une douleur modérée à intense, une sensibilité à la lumière, une vision floue ou une rougeur intense.

Vos symptômes : une masse douloureuse au bord d’un œil ou sous la paupière

Si c’est au bord de votre paupière, cette bosse ressemblant à un bouton pourrait être un orgelet. Les orgelets sont causés par un follicule de cil infecté; ils peuvent devenir tendres et enflés et peuvent suinter du pus. Utilisez une débarbouillette chaude pour favoriser le drainage; si c’est vraiment gênant ou douloureux, ou si cela ne s’améliore pas avec un traitement à domicile, consultez votre ophtalmologiste, qui pourra vous prescrire une pommade antibiotique. Un chalazion résulte d’une glande sébacée obstruée sous la paupière, plus loin des cils. « Vous pouvez sentir la bosse qui dépasse à travers le couvercle », explique le Dr Marioneaux. Les compresses chaudes sont également la première ligne de traitement ici. Si un orgelet ou un chalazion durcit et persiste, un ophtalmologiste peut le drainer ou lui injecter un stéroïde pour réduire l’enflure.

Vos symptômes : yeux rouges, sensation de sable et de sable

Il peut s’agir d’une sécheresse oculaire, une condition dans laquelle les yeux ne reçoivent pas assez d’humidité parce que vous ne faites pas assez de larmes, vos larmes ne sont pas assez liquides et/ou elles s’évaporent trop rapidement, ce qui peut arriver lorsque l’huile- les glandes productrices de vos paupières sont enflammées. Regarder les écrans sans cligner des yeux régulièrement est un coupable. « Si vous ne clignez pas des yeux toutes les quatre secondes, l’huile ne se libère pas et les larmes s’évaporent, laissant l’œil sec et irrité », explique le Dr Marioneaux. « Si vos yeux pleurent de nulle part, ce sont des larmes d’urgence qui viennent à la rescousse. » La sécheresse oculaire peut également être un effet secondaire de certains médicaments ou le résultat de fluctuations hormonales ou de l’utilisation à long terme de lentilles de contact. Évitez la climatisation ou la chaleur à air pulsé, qui peuvent accélérer l’évaporation des larmes; faites des pauses après un regard intense et humidifiez les yeux avec des larmes artificielles. Vous pouvez également essayer d’ajouter plus d’acides gras oméga-3 à votre alimentation (les bonnes sources sont les poissons gras, comme le saumon) et d’utiliser un humidificateur pour humidifier l’air. Les cas plus graves peuvent nécessiter une pommade sur ordonnance, des gouttes oculaires Rx ou des bouchons placés dans les conduits de drainage de l’œil pour retenir les larmes dans vos yeux plus longtemps. N’ignorez pas la sécheresse oculaire, car elle pourrait entraîner des cicatrices sur la cornée et une perte de vision.

Vos symptômes : yeux rouges, sensation de sable et de sable, l’œil est rouge et/ou irrité le long de la ligne des cils en particulier

Il peut s’agir d’une blépharite, une maladie chronique dans laquelle les glandes sébacées le long de la ligne des cils se bouchent. Traitez-le quotidiennement pour de meilleurs résultats. « Les compresses chaudes augmentent le flux sanguin et desserrent l’huile pour aider à déboucher les glandes », déclare Payal Patel, MD, instructeur clinique au département d’ophtalmologie du NYU Langone Medical Center, qui recommande d’appliquer une débarbouillette chaude sur la paupière pendant une à deux minutes trois ou quatre fois par jour. Vous pouvez également nettoyer les paupières en massant doucement la ligne des cils avec un shampooing sans larmes sur un bout de doigt propre, une débarbouillette ou un coton-tige. Utilisez des larmes artificielles pour soulager les irritations ou les brûlures pendant la journée.

Vos symptômes : yeux rouges, vision floue persistante ou douleur aiguë après un coup à l’œil ou un corps étranger coincé dans l’œil

Vous pourriez avoir une cornée rayée (la couche recouvrant le devant de votre œil). Consultez votre ophtalmologiste dès que possible ou rendez-vous aux urgences ou dans un centre de soins d’urgence chaque fois que vous soupçonnez une abrasion de la cornée.

Vos symptômes : les yeux rouges, ils ne démangent pas/ne sont pas larmoyants, vous n’avez pas d’écoulement ni de sensation de gravillonnage, il n’y a pas de masse douloureuse au bord d’un œil et vous n’avez pas de vision floue persistante ou de douleur aiguë après un Coup dans l’oeil

Tout symptôme oculaire qui ne disparaît pas justifie un appel à votre ophtalmologiste.

FAQ

Que signifie le terme "oculaire" ?

Le terme "oculaire" se réfère à tout ce qui est relatif ou propre aux yeux. Il peut également désigner un dispositif optique situé à l'extrémité d'un instrument pour observer, comme une lunette astronomique ou un microscope. Enfin, l'adjectif "oculaire" peut également être utilisé pour qualifier quelque chose de visuel ou en lien avec la vue.

Quelles sont les pathologies oculaires les plus fréquentes ?

Les pathologies oculaires les plus fréquentes sont la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. Ces troubles de la vision affectent généralement la capacité de l'œil à voir de près ou de loin.

Ils peuvent être corrigés avec des lunettes, des lentilles de contact ou une chirurgie réfractive. Il est essentiel de consulter un ophtalmologiste régulièrement pour prévenir et traiter ces pathologies.

Quels sont les symptômes liés à la tension oculaire ?

Les symptômes liés à la tension oculaire peuvent inclure des maux de tête fréquents, une vision floue ou une vision double, ainsi que des douleurs autour des yeux. Les personnes atteintes de tension oculaire peuvent également ressentir une sensation de pression ou d'inconfort dans les yeux. Il est important de consulter un ophtalmologiste si ces symptômes persistent afin d'éviter tout risque de dommages permanents à la vue.

    • Yeux rouges, irritants et larmoyants : probablement des allergies
    • Yeux rouges avec pertes épaisses et croustillantes : possible conjonctivite virale ou bactérienne
    • Masse douloureuse au bord de l'œil ou sous la paupière : peut être un orgelet ou un chalazion
    • Sensation de sable dans les yeux sans démangeaisons ni larmoiement : symptôme persistant nécessitant une consultation
Optique Santé symptômes Maladies des yeux