Tout d'abord rappelons qu' EllaOne est un médicament contenant le principe actif ulipristal acétate. Il est disponible en comprimés blancs (30 mg) et ne nécessite qu'une seule prise (sauf si la femme vomit dans les 3 heures. Dans un tel cas un deuxième comprimé sera nécessaire). Ce médicament peut-être pris à n’importe quel moment du cycle menstruel.

EllaOne est un contraceptif féminin d’urgence à prendre dans les cinq jours qui suivent un rapport sexuel non protégé ou en cas d’échec d’une méthode contraceptive (comme une déchirure du préservatif pendant le rapport).

Les effets indésirables existent bien sûr : les plus couramment observés (chez 1 patiente sur 10) sont des douleurs abdominales et des troubles de la menstruation . D'autres effets indésirables plus rares sont toutefois décrits dans la notice du médicament.

Quant aux contre-indications telles que formulées dans le rapport européen, elle stipulent que cette pilule ne doit pas être utilisée chez les personnes pouvant présenter une hypersensibilité (allergie) à l’ulipristal acétate ou à l’un des autres composants. Le rapport précise aussi qu'EllaOne ne doit être utilisée par des femmes déjà enceintes.

Dans tous les cas n'oubliez jamais de demander conseil à votre médecin traitant ou à votre gynécologue qui vous connaît mieux que personne.