Le verdict est sans appel : dans 81% des cas la qualité du sperme s'est nettement améliorée passant de mauvaise ou moyenne à "bonne". La qualité du sperme a été évaluée par l'indice de fragmentation de l'ADN. Cet indice permets notamment de juger la qualité de dégradation des spermatozoïdes. Avant l'expérience, et après trois jours d'abstinence, l'indce était de 34% (mauvaise qualité). Après l'expérience et des éjaculations quotidiennes il était de 26% (qualité moyenne).

Selon les conclusions du Docteur David Greening, éjaculer régulièrement permettrait également d'améliorer la mobilité des spermatozoïdes d'où le conseil suivant : les couples désirant un enfant doivent faire l'amour tous les jours pendant une semaine avant l'ovulation pour améliorer les chances de grossesse.