Utilisation d’un Rebozo pendant et après l’accouchement

Pendant la grossesse et l’accouchement, il est utile de disposer de nombreux outils que vous pouvez utiliser dans votre ceinture à outils pendant la préparation de votre AVAC et pendant le travail. Ces outils vous aident à créer une expérience de naissance positive et stimulante. L’un des outils que nous aimons utiliser en tant que doulas est le rebozo. L’utilisation du rebozo pendant la grossesse et l’accouchement peut être un excellent outil pour vous permettre de vous sentir à l’aise et de faire avancer les choses pendant le travail.

Qu’est-ce qu’un rebozo ?

Un rebozo est une longue écharpe ou un châle tissé à la main, transmis de génération en génération et de sage-femme en sage-femme. Au Mexique, les femmes utilisent le rebozo pour de nombreuses choses, comme porter un bébé, faire des courses ou se protéger du soleil. Il est également utilisé lors des transitions de la vie comme la grossesse, l’accouchement, le mariage et la mort.

Rebozo Manteada (tamisage) est une technique de tamisage douce utilisée pour tamiser l’abdomen d’une femme enceinte. De nombreuses doulas et sages-femmes utilisent cette technique comme une mesure efficace de soulagement de la douleur pendant la grossesse et l’accouchement. Elle est également utilisée pour détendre les muscles autour du bassin, ce qui aidera le bébé à se placer dans une meilleure position pendant la grossesse ou le travail.

Selon le site Soin Rebozo, le rebozo présente plusieurs bénéfices pour la femme :

  • Détendre les ligaments utérins et les muscles abdominaux tendus
  • Aider un bébé à se tourner plus facilement pendant la grossesse ou le travail
  • Aider une accouchée à se détendre pendant le travail
  • Réduire la nécessité d’un traitement médical contre la douleur.
Rebozo
Rebozo

Utilisation d’un rebozo avant l’accouchement

Une technique courante consiste à enrouler le rebozo autour du ventre de la femme, à genoux sur un ballon d’exercice ou dans la position des mains et des genoux. Demandez à votre doula si elle dispose d’un rebozo et si elle peut vous aider à apprendre à le faire pendant votre visite. Cela se fait généralement en l’absence de contractions ou entre les contractions si la mère est en travail. Cependant, le rebozo peut aussi être enroulé autour des hanches ou des fesses dans différentes positions pour soutenir la femme qui accouche.

  • Étape 1 : Le plus facile est d’enrouler le rebozo autour du ventre lorsque la femme est debout, puis de la faire s’agenouiller.
  • Étape 2 : La personne de soutien tient les extrémités du rebozo et le peigne pour le redresser afin qu’il soutienne le ventre de la femme comme un hamac. La personne de soutien se tient dans une position forte, avec les deux pieds de chaque côté des hanches de la femme. La personne de soutien peut également se tenir contre un mur pour soutenir le dos.
  • Étape 3 : Soulevez doucement le rebozo pour soulager le ventre de la femme et balancez le rebozo d’avant en arrière pour que le ventre bouge avec lui. Cela doit être fait en douceur – pensez à une secousse rythmique ou à une vibration. Vérifiez que le rebozo est confortable sur son ventre.
  • Étape 4 : Quand il est temps d’arrêter, ralentissez votre mouvement et faites-lui comprendre que vous avez terminé. Abaissez lentement le rebozo de façon à lui rendre son poids.

Vous pouvez faire cela chaque jour pendant la grossesse pour aider le bébé à se mettre dans une position fœtale optimale. Cette technique peut également être utilisée pendant le travail, lors des contractions, pour soulager la douleur ou positionner le bébé. Il peut être utile de s’exercer à cette technique à la maison avec un partenaire de naissance afin d’être sûre d’utiliser le rebozo le jour J.

À l’aide du rebozo, la personne de soutien secoue les fesses de la future maman d’avant en arrière dans un mouvement de secousses. Ce mouvement ne doit pas être vigoureux mais légèrement énergique. Ce mouvement peut durer jusqu’à 20 minutes à la fois. 

De nombreuses doulas sont formées à différentes techniques de rebozo. Lorsque vous engagez votre doula, demandez-lui si elle a l’habitude d’utiliser un rebozo !

Quand NE PAS utiliser le rebozo avant l’accouchement ?

  • Si cela est inconfortable ou douloureux pour la femme qui accouche.
  • S’il y a eu des saignements du placenta ou des saignements inconnus du vagin.
  • Si la patiente ne le souhaite pas 

Le rebozo après l’accouchement (post-partum)

Vous pouvez parfaitement utiliser un rebozo post-partum dans le cadre d’un soin rebozo. Idéal pour la jeune maman, cette prestation de massage permet de resserrer le bassin et les hanches après l’accouchement parfois très violent pour les articulations. Il existe de nombreux bénéfices au massage post-partum chez la femme.

Guérison des blessures

Le processus d’accouchement peut avoir un impact considérable sur le corps d’une femme. Le massage est un bon moyen d’aider le processus de récupération, notamment des tensions musculaires et des points douloureux. Le massage a également été utilisé pour aider les mères ayant subi une césarienne à se remettre des effets de cette procédure.

Favorise la relaxation

La nouvelle maman a besoin de détendre non seulement son esprit, mais aussi son corps tout entier. Le massage est utilisé pour stimuler la libération d’hormones naturelles de bien-être et d’analgésiques dans le corps, appelées endorphines.

Les endorphines aident à réduire les hormones de stress qui sont libérées pendant et après l’accouchement, tout en luttant plus efficacement contre la dépression et l’anxiété. Les statistiques montrent que de nombreuses nouvelles mères souffrent de dépression post-natale, qui peut être temporaire ou grave.

Améliore l’allaitement

Les hormones de lactation font partie des hormones libérées pendant le massage. Lorsque la nouvelle mère subit un massage postnatal, de l’ocytocine est libérée, ce qui contribue à réguler le niveau de prolactine dans l’organisme.

Lorsque le thérapeute se concentre sur les muscles de la poitrine par un massage doux, les zones et les amas durcis sont relâchés, les canaux bloqués sont ouverts et la production et la circulation du lait augmentent. Le massage permet également de soulager les douleurs mammaires.

Améliore le sommeil

S’occuper d’un nouveau-né peut être éprouvant pour la nouvelle maman. Il en résulte une fatigue qui affecte facilement ses habitudes de sommeil, surtout lorsqu’elle s’adapte à sa nouvelle vie. Le massage peut aider à améliorer les habitudes de sommeil de la mère car il soulage la fatigue et détend l’esprit.

Améliorer la circulation

Il est important d’avoir un équilibre des fluides corporels après une grossesse. Des études montrent qu’après l’accouchement, le volume des fluides augmente d’environ 50 %. Grâce au massage, la circulation et le drainage lymphatiques augmentent, ce qui facilite l’élimination des déchets corporels et de l’excès de fluides. Le massage augmente la circulation et le drainage lymphatique, ce qui facilite l’élimination des déchets corporels et de l’excès de liquide. En stimulant les tissus, l’eau contenue dans le corps est déplacée aux bons endroits.

Soulager la douleur

Il est normal pour les nouvelles mamans de ressentir des douleurs corporelles résiduelles. Ces douleurs s’intensifient, notamment au niveau des bras, du dos et des épaules, en raison des soins apportés aux enfants et de l’allaitement, mais l’approche holistique du massage permet de détendre les muscles et de soulager la douleur.

Qu’est-ce qu’un soin rebozo ?

Au début de la première séance, une consultation confidentielle complète sera effectuée. Cette consultation a pour but de mieux vous connaître et d’identifier vos éventuels maux, zones de tension ou d’inconfort.

Vous discuterez dans un premier temps avec le praticien ou la praticienne de votre expérience de la grossesse et de l’accouchement.

Il n’y a pas deux massages identiques et chaque massage est complètement adapté à vos besoins du jour. Les massages intègrent généralement de nombreuses techniques différentes pour vous aider à vous détendre.

Le traitement se déroule généralement sur un divan de massage, en utilisant une gamme de supports différents pour répondre à vos besoins.

Une fois le soin rebozo terminé, votre thérapeute quittera la pièce pendant quelques minutes, afin que vous puissiez vous rhabiller lentement et progressivement. Il revient ensuite dans la pièce et passe un peu plus de temps à discuter de votre traitement. Si cela s’avère approprié, vous recevrez quelques suggestions pour le suivi. Il peut s’agir de simples étirements ou d’exercices de respiration relaxants. Votre traitement de massage postnatal sera ainsi terminé.

★★★★★