«Le plus grand perdant» nous a fait prendre des pilules amaigrissantes, affirment les concurrents

Des nouvelles plus troublantes ont fait surface à propos de Le plus gros perdant.

Plus tôt ce mois-ci, une étude publiée dans la revue Obésité a révélé que 13 des 14 anciens candidats, qui ont chacun perdu en moyenne 100 livres lors de l’émission à succès de NBC, n’ont pas pu maintenir leur poids six ans plus tard. Les résultats de l’étude suggèrent que les taux métaboliques changeants et les niveaux changeants de la leptine, une hormone régulatrice de l’appétit, ont rendu difficile pour les participants de maintenir leur physique plus mince.

Maintenant un nouvel article dans le Poste de New York allègue que l’émission a encouragé certaines tactiques de régime très malsaines, qui peuvent également être à l’origine de la prise de poids ultime des concurrents.

: 6 mythes (et faits) sur les suppléments de perte de poids

La poste cite plusieurs sources qui affirment que l’émission les a poussés à prendre des pilules amaigrissantes et à restreindre sévèrement leur apport calorique afin de perdre du poids. Une source anonyme a déclaré Le plus grand perdant l’entraîneur Bob Harper a fourni aux candidats des pilules d’Adderral et de perte de poids contenant de l’extrait d’éphédra, une substance interdite par la FDA en 2004 après avoir causé plusieurs décès.

Une autre source, Joelle Gwynn de la saison « Couples » 2008, a déclaré que Harper lui avait demandé de mentir devant la caméra sur le nombre de calories qu’elle consommait. Gwynn dit que Harper lui a dit de dire qu’elle mangeait 1 500 calories par jour, alors qu’il la poussait en fait à n’en consommer que 800, « ou le moins possible ».

« Les gens prenaient des amphétamines, des diurétiques, des diurétiques et vomissaient dans la salle de bain », a déclaré Suzanne Mendonca de la saison 2. La Poste. « Ils emportaient leurs vélos de spin dans le hammam pour transpirer. Je vomissais tous les jours. Bob Harper dit aux gens de vomir : » Bien « , dit-il. « Vous perdrez plus de calories. »  »

De nombreuses sources affirment que le médecin résident de l’émission, Rob Huizenga, MD (souvent appelé Dr H.), connaissait et soutenait ces pratiques malsaines. « Les gens s’évanouissaient dans le bureau du Dr H lors de la pesée finale », a déclaré Mendonca. « Sur ma saison, cinq personnes ont dû être transportées d’urgence à l’hôpital. Il savait exactement ce que nous faisions et n’a jamais essayé de l’arrêter. »

Dr Huizenga—qui a collaboré avec des chercheurs pour Obésité étude – nie fermement ces affirmations. « Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité », a-t-il écrit dans un e-mail à La Poste. « Les candidats sont informés au début de l’émission qu’il n’y a aucune tolérance pour tous les médicaments amaigrissants. Les dépistages de médicaments dans l’urine et l’évaluation des poids en série sont utilisés à plusieurs reprises pour débusquer une éventuelle utilisation illicite. »

Les producteurs de l’émission réfutent également les affirmations. Dans une déclaration à La Poste ils ont souligné que l’utilisation de substances illégales est interdite sur le Le plus grand perdant: « La sécurité et le bien-être de nos concurrents sont, et ont toujours été, primordiaux. »

★★★★★