Comment choisir la taille des prothèses mammaires sans se tromper ?

L’un des plus gros problèmes lorsque nous avons décidé d’avoir une augmentation mammaire est la taille de la poitrine que vous voulez adopter. À de nombreuses reprises, il s’avère difficile de trancher, car de nombreux facteurs différents entrent en jeu : chaque femme est différente, la taille, le poids, et même la taille de la poitrine chez les femmes de poids égal, peuvent faire en sorte que ce qui est trop pour une, est idéale pour une autre.

Nous vous donnons dans cet article les 5 clés pour ne pas vous tromper avec la taille des prothèses :

La taille est importante… mais subjective

Comme beaucoup d’autres choses dans la vie, la taille est très subjective. De nombreux chirurgiens plasticiens en France voient tous les jours des patients qui assurent qu’ils recherchent quelque chose de très naturel et qui ne se remarque pas lorsqu’ils évoquent leur volonté d’effectuer une chirurgie augmentation mammaire. Cependant, lorsqu’ils montrent assez souvent une photo d’une personne opérée qu’ils aiment, cela s’avère être des tailles beaucoup plus grandes que la moyenne et, dans certains cas, exorbitante.

Il est donc important que vous transmettiez à votre chirurgien, dans vos propres mots, la taille que vous avez en tête.

Les chirurgiens demandent généralement, pour avoir une première idée, si le patient veut quelque chose de « très subtil dans le cadre de la chirurgie augmentation mammaire, à peine perceptible », quelque chose « entre les deux, très naturel mais perceptible », ou quelque chose « d’exubérant ». La plupart des patientes choisissent l’option intermédiaire et, dans une moindre mesure, l’option subtile, et il est très rare qu’elles demandent des résultats exubérants, peut-être à cause de ma philosophie de fournir des résultats naturels en augmentation mammaire et d’éviter les résultats disgracieux ou artificiels.

La simulation est la phase la plus importante de la consultation

Ce point est essentiel. N’entrez jamais en chirurgie plastique sans avoir effectué une simulation sur votre propre corps des résultats possibles.

Bien que vous ayez vu des photos d’autres filles opérées avec une taille spécifique, par exemple 300cc ou 400cc, les différentes caractéristiques de votre corps feront que le résultat dans votre cas ne sera pas le même. C’est pourquoi il est très important de savoir comment ils vous conviendront. Côté taille, la simulation avec testeurs et en 3D est obligatoire, puisque vous pourrez voir comment chaque taille de prothèse vous convient et choisir librement la taille, aussi bien pour une augmentation que pour corriger un problème mammaire.

Il existe deux types de simulation :

Simulation d’augmentation mammaire avec testeuses réelles (prothèse d’essai)

Il consiste à évaluer les mesures de votre poitrine en utilisant une série d’implants de remplissage avec un soutien-gorge spécial afin que vous puissiez vous regarder dans le miroir et vérifier comment chaque taille vous convient, jusqu’à ce que vous obteniez la bonne.

C’est une technique très simple et rapide qui a l’avantage de vous voir en réalité, dans le miroir, avec un haut spécial qui simule la peau et avec vos propres vêtements.

Simulation de plastie mammaire d’augmentation 3D

Ici, les chirurgiens prennent quelques photographies de votre corps, qui après avoir été saisies dans un logiciel spécial, construisent votre corps en 3 dimensions, avec vos mensurations exactes, volume des seins, position et taille des mamelons, voire des grains de beauté ! Le simulateur 3D est excellent, car non seulement vous pourrez vérifier différents volumes, mais vous pourrez également jouer avec la forme, la position des implants, et même simuler différentes prothèses de chaque côté si vous avez une asymétrie mammaire.

Ne soyez pas obsédé par le numéro de taille de soutien-gorge, mais par le résultat

La taille de soutien-gorge à laquelle la plupart des femmes se réfèrent (85, 89, 95, etc.) est en fait une mesure de contour. C’est essentiellement ce que fait le tailleur lorsqu’il prend les mesures d’un costume.

C’est donc le contour à hauteur de poitrine, mais ce n’est qu’une mesure indirecte de la taille des seins. En d’autres termes, une femme corpulente avec presque pas de seins peut avoir un 105 (mesure du contour à la hauteur des seins) mais en réalité elle n’a pratiquement pas de seins. Au contraire, une fille très mince, avec beaucoup de poitrine, dépassera difficilement 90 car elle a une poitrine très étroite, et atteindre 95 peut être quelque chose de complètement exagéré.

Si vous aimez deux tailles, choisissez la plus grande des deux

C’est probablement le conseil le plus important de tout l’article.Pourquoi ? Parce qu’avec le temps, la poitrine descend toujours un peu, et la vue ou le cerveau s’y habitue.

Le profil ou la projection de l’implant est très important

Le naturel et le toucher d’une prothèse plus grande ou plus petite sont largement déterminés par la projection de l’implant. La projection de l’implant est la mesure de combien l’implant dépasse vers l’extérieur, c’est-à-dire le degré auquel votre futur sein dépassera de votre poitrine. Les profils ou saillies sont mesurés selon leur degré et il existe normalement 3 ou 4 types pour chaque prothèse. En augmentation mammaire, le profil haut (3/4) ou le profil extra haut (4/4) est généralement utilisé, laissant le profil moyen (2/4) aux femmes qui souhaitent des augmentations très subtiles qui dépassent à peine de leur poitrine.

Laissez-vous conseiller par un Chirurgien Plasticien expérimenté

Un bon chirurgien vous conseillera à tout moment sur la gamme de tailles de prothèses qui s’adaptent à votre corps de manière naturelle, et effectuera également une période postopératoire complète au cours de laquelle il résolve tout doute. N’oubliez pas qu’en règle générale, plus la taille est grande, moins elle est naturelle et le sein aura l’air plus opéré, bien que cela dépende beaucoup d’une multitude de facteurs : taille précédente du sein, laxité de la peau, grossesses précédentes ou poids passé, position des mamelons, type de poitrine, taille etc.

Un bon chirurgien tiendra compte de tous ces facteurs pour vous conseiller sur un implant spécifique, que vous pourrez ensuite essayer dans un simulateur !

★★★★★