Café ou thé? Un RD se penche sur ce qui est le plus sain

Un collègue est récemment venu me demander quoi de mieux : café ou thé ? Elle m’a dit qu’elle (un buveur de café) et son petit ami (plutôt un gars du thé) débattaient de la boisson la plus saine, chacun croyant que sa préférence personnelle était l’option la plus vertueuse.

C’est une bonne question car il semble que chaque jour il y ait des nouvelles sur les avantages pour la santé de l’un ou de l’autre, mais vous ne voyez jamais les deux comparés.

La vérité: il n’y a pas de différence claire. Ces deux stimulants particulièrement sains ont leur propre longue liste d’avantages et d’inconvénients pour la santé. Ci-dessous, je passe en revue les raisons de siroter l’un ou l’autre, ainsi que des conseils pour tirer le meilleur parti de chacun.

Thé

Les avantages: Le thé possède une longue liste d’avantages pour la santé. Les riches antioxydants contenus dans le thé combattent l’inflammation et il a été démontré qu’ils aident à empêcher le durcissement des vaisseaux sanguins. Les buveurs de thé ont un risque significativement plus faible d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque, et le thé est connu pour améliorer la santé du cerveau. Une étude, par exemple, a révélé que par rapport aux adultes plus âgés qui buvaient moins de trois tasses par semaine, ceux qui buvaient plus de deux tasses de thé vert par jour avaient un risque significativement plus faible de déclin de la mémoire lié à l’âge.

Les buveurs de thé réguliers ont également des niveaux de densité osseuse plus élevés et des taux de perte osseuse plus lents.

Dans l’ensemble, il est associé à l’anti-vieillissement : la recherche montre que les cellules des buveurs réguliers de thé ont un âge biologique plus jeune que celles des non-buveurs. Des trucs assez puissants !

Les inconvénients : Le premier concerne les dents purement cosmétiques.

Un autre est l’impact potentiel sur vos niveaux de fer dû aux tanins, un type d’antioxydant qui interfère avec l’absorption du fer non hémique ou à base de plantes provenant d’aliments comme les légumes verts et les haricots. Dans une étude classique de 1982, boire du thé avec un repas a entraîné une réduction de 62 % de l’absorption du fer par rapport à 35 % pour le café.

Enfin, si vous y êtes sensible, la caféine contenue dans le thé peut également être un inconvénient, bien que les niveaux soient inférieurs à ceux du café. Une tasse ou huit onces de thé noir contient 14 à 70 mg de caféine et le thé vert 24 à 45 mg, contre 95 à 200 mg dans la même portion de café.

Conseils de préparation sains

Le conseil le plus important pour le thé est de limiter ou d’éviter l’ajout d’édulcorant. Dégustez-le chaud ou glacé, et si vous avez besoin d’un peu de douceur, ajoutez un peu de jus de fruits 100 %. Vous pouvez également ajouter de la saveur avec un peu d’assaisonnement naturel, comme du gingembre frais râpé ou de la menthe fraîche. Chacun de ces éléments augmente également le pouvoir antioxydant de votre tasse.

En ce qui concerne le problème du fer, si vous êtes un omnivore, cela est moins préoccupant car les tanins n’ont pas d’impact sur l’absorption du fer héminique d’origine animale présent dans la viande, le poisson et la volaille. Mais si vous êtes végétarien ou végétalien, la meilleure façon de compenser l’impact est de consommer vos aliments végétaux riches en fer avec une source de vitamine C. Dans la même étude, OJ a augmenté l’absorption du fer de 85 %. Les autres principales sources de vitamine C comprennent les poivrons, le brocoli, le chou-fleur, les choux de Bruxelles, le kiwi et les fraises.

Café

Avantages: Les bonnes nouvelles concernant le café ne cessent d’arriver. Une toute nouvelle étude de Harvard a révélé que ceux qui boivent environ trois à cinq tasses de café par jour peuvent être moins susceptibles de mourir prématurément de certaines maladies que ceux qui boivent moins ou pas de café. Riche source d’antioxydants, la consommation régulière de café a également été associée à une protection contre le diabète de type 2, la maladie de Parkinson et certains cancers.

Les inconvénients: Il a été démontré que les substances naturelles contenues dans le café non filtré (c’est-à-dire bouilli ou expresso) augmentent légèrement le taux de cholestérol. De plus, le café est plus acide que le thé, donc si vous avez des problèmes d’estomac ou de digestion, vous pouvez mieux tolérer le thé.

Le café a longtemps été réputé pour ses problèmes osseux, mais on ne sait toujours pas à quel point ses effets sont importants. Une étude a révélé qu’une forte consommation de café (quatre tasses ou plus par jour) réduisait la densité osseuse de 2 à 4 %, mais que cet effet ne se traduisait pas par un risque accru de fracture. Cependant, si vous avez déjà une faible densité osseuse, vous devriez en discuter avec votre médecin.

Les inconvénients restants du café sont principalement liés à sa teneur en caféine, qui est encore une fois plus élevée que dans le thé. La caféine est un stimulant, donc si vous y êtes sensible, le café peut vous donner une sensation de stimulation excessive, de nervosité et d’anxiété. Si vous souffrez d’hypertension artérielle, vous devez limiter votre consommation de caféine, car la caféine peut provoquer une augmentation brève mais spectaculaire de la tension artérielle.

De plus, deux tasses de café ou plus par jour peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque chez les personnes atteintes d’une mutation génétique assez courante, qui ralentit la dégradation de la caféine dans le corps. Malheureusement, les tests pour cela sont limités et ne sont généralement pas proposés par les cabinets médicaux. Une entreprise, affiliée à l’Université de Toronto, propose un test par l’intermédiaire de diététistes, mais il s’agira probablement d’une dépense personnelle.

Enfin, le café est un diurétique connu, ce qui signifie qu’il évacue l’eau du corps. La recherche montre que votre corps peut s’adapter à une habitude régulière, mais si vous ne l’avez que de temps en temps, ou si vous en avez plus que d’habitude, cela pourrait vous déshydrater.

Conseils de préparation sains

Encore une fois, le sucre et les autres « ajouts » au café sont un gros problème. Les cafés de fantaisie trafiqués avec des sirops, du lait et de la crème fouettée peuvent facilement ajouter plus de calories qu’un repas ne devrait en fournir : 540 pour un moka au chocolat blanc à la menthe poivrée Starbucks grande fait avec du lait à 2 % et de la crème fouettée. C’est 140 de plus qu’une salade de Chipotle faite avec de la romaine, des haricots noirs, des légumes fajitas, de la salsa et du guacamole. Je ne suis pas favorable à l’utilisation d’édulcorants artificiels en raison de leur impact potentiel sur l’appétit et la régulation de la glycémie, ainsi que sur la santé intestinale.

Je conseille à mes clients amateurs de café d’ajouter un peu de lait végétal, une quantité minimale ou pas de sucre ajouté, et une pincée d’une épice riche en antioxydants comme la cannelle.

La ligne du bas

Tenez-vous en à ce que vous préférez, tenez compte des inconvénients et assurez-vous de ne pas utiliser la caféine du thé ou du café comme béquille pour masquer la fatigue due à un sommeil insuffisant. Bien que vous puissiez bénéficier de l’utilisation de la caféine avant l’exercice, il est préférable de couper complètement la caféine au moins six heures avant le coucher pour un sommeil optimal. Et si l’une ou l’autre des boissons vous fait perdre de l’énergie, que ce soit à cause de la caféine ou de ce que vous y ajoutez, réduisez votre consommation et augmentez le H2O, la boisson ultime pour la santé.

★★★★★