5 meilleurs étirements après-ski pour apaiser vos muscles endoloris

Il est temps d’attraper vos skis et de dévaler les pentes ! La saison de ski est officiellement à nos portes, et la poudreuse fraîche, les remontées mécaniques et les cabines de gaufres vous appellent. Le ski est une forme d’exercice incroyable à tous points de vue, il est donc important d’avoir juste la bonne routine de récupération sur le pont après avoir fini de déchiqueter pour la journée. Nous avons discuté avec Brittany Masteller, Ph.D., chercheur scientifique d’Orangetheory, qui partage avec nous les meilleurs étirements à faire après le ski pour aider à apaiser vos muscles endoloris. Continuez à lire pour en savoir plus, et ensuite, ne manquez pas les activités hivernales amusantes pour perdre du poids sans essayer.

Concentrez-vous sur des étirements légers si vous avez mal après le ski ou après tout sport de neige.

Le Dr Masteller raconte Mangez ceci, pas cela !« Le ski et les sports d’hiver sont souvent pratiqués dans un état constant de légère flexion des hanches et d’inclinaison vers l’avant. C’est pourquoi les muscles à l’avant du corps peuvent être douloureux après avoir pratiqué des sports d’hiver. Avec les étirements, l’intensité doit être légère et non douloureuse . En cas de douleur, diminuez l’intensité de l’étirement. »

Comme pour tout entraînement, la récupération est un élément clé du processus. Votre corps en a besoin pour se réparer ! « Il est important de consacrer du temps à la récupération dans une routine de conditionnement physique », explique le Dr Masteller.

Les cinq étirements ci-dessous à faire après le ski ciblent les muscles fléchisseurs de la hanche, les quadriceps, la poitrine et les muscles de rotation. Le Dr Masteller dit qu’ils peuvent être incroyablement bénéfiques à réaliser si vous avez mal après le ski ou après avoir pratiqué un sport d’hiver. Intégrez-les à votre routine d’après-ski et vos muscles vous remercieront !

Étirement des quadriceps debout

L'homme dans la neige faisant debout quad stretch against tree

Pour ce premier étirement, tenez-vous droit et placez vos pieds à la largeur des épaules. N’hésitez pas à poser votre main sur un mur pour une meilleure stabilité. Avec votre autre bras, attrapez votre cheville de ce côté et tirez doucement votre talon vers le haut et vers vos fesses. Si vous sentez un étirement solide à l’avant de vos cuisses, vous le faites correctement ! Répétez le même mouvement du côté opposé.

Étirement des fléchisseurs fessiers/hanche

L’étirement des fléchisseurs fessiers/hanche vous fera commencer à quatre pattes. Vos genoux doivent être alignés avec vos hanches et vos mains avec vos épaules. Le Dr Masteller indique : « Pliez votre genou droit et faites-le glisser vers l’avant dans une position entre vos mains. Votre talon droit doit être juste sous votre hanche gauche. Étendez votre jambe gauche droit derrière vous. Gardez vos hanches droites et tournées vers l’avant. Abaissez lentement votre poitrine vers votre jambe avant. » Répétez l’étirement du côté opposé.

Étirement chat-vache

Si vous êtes un yogi, vous connaissez probablement l’étirement chat-vache. Vous commencerez à quatre pattes avec vos genoux alignés avec vos hanches et vos mains avec vos épaules. Arrondissez progressivement votre colonne vertébrale vers le ciel et « contractez vos abdominaux » en expirant. Relâchez cette partie de l’étirement et amenez votre ventre au sol, en vous assurant de détendre votre tronc et de porter doucement votre regard vers le ciel.

Chien vers le bas

femme qui s'étend sur des pentes enneigées, démontrant des étirements à faire après le ski

Le chien vers le bas est un autre étirement de yoga très populaire. Vous recommencerez à quatre pattes avec vos genoux alignés avec vos hanches et vos mains avec vos épaules. Soulevez vos genoux en l’air afin que vous soyez sur vos mains et vos orteils. Vous devriez former un « V » à l’envers avec votre corps. Maintenez cette position, puis relâchez. En option, vous pouvez alterner le fait d’amener un talon, puis le suivant, au sol pour un étirement supplémentaire du mollet.

Enfiler l’aiguille

Enfin, il est temps d’enfiler l’aiguille ! Commencez à quatre pattes, en vous assurant que vos genoux sont sous vos hanches et que vos mains sont sous vos épaules. Concentrez-vous d’abord sur votre côté droit en amenant votre bras droit entre votre genou gauche et votre main gauche, en abaissant votre épaule droite vers le sol. Obtenez un étirement solide lorsque vous « atteignez le côté opposé » et respirez profondément une à deux fois. Répétez le même mouvement du côté opposé.

★★★★★