Journée contre l'homophieHier, à la veille de la Journée Internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie qui se déroule aujourd'hui, on apprenait que Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, avait saisi la Haute autorité de santé en vue d'obtenir le retrait de la transsexualité de la catégorie des maladies mentales.

Il faut savoir qu'actuellement la transexualité est considérée en France comme une affection psychiatrique de longue durée. Cette décision fait suite à l'annonce de la Haute Autorité de Santé de se pencher "enfin" sur les questions de transsexualisme et d’identité de genre en France.

Cette décision est bien sûr saluée dans le milieu associatif et notamment par le Collectif contre l'Homophobie qui parle d'une étape décisive, d'une décision historique.