Femme enceinteCe n'est pas la première que le rôle nocif des solvants est pointé du doigt. De précédentes études ont déjà montré que l’exposition aux solvants pouvait être particulièrement dangereuse chez la femme enceinte et être impliquée dans la survenue de malformations congénitales et de fausses couches. Une nouvelle étudé réalisée par l'Inserm va aujourd'hui dans le même sens.

Cette nouvelle étude est l'une des premières à être menée de manière prospective, mesurant l’exposition aux solvants au début de la grossesse avant la survenue éventuelle de malformations.

Aujourd'hui les solvants sont partout : dans les peintures, dans les vernis, dans les produits d’entretien mais aussi , et on en parle moins, dans les produits cosmétiques. Les solvants sont principalement absorbés par les voies respiratoires ou par la peau eton ont la particularité de pouvoir passer la barrière placentaire ce qui peut donc nuire foetus.