Pire encore des sources militaires anonymes dénoncent des murs de plâtre qui tombent en lambeaux, les lits-armoires des gendarmes qui ne sont jamais aérés et une literie jamais changée.

Bref rien de tel pour permettre à la gale de se propager tranquillement puisque cette maladie est particulièrement contagieuse et se transmet notamment par l'intermédiaire d'une literie déjà infectée.

Dans un tel cas il est indpensable de désinfecter la literie mais pas seulement... vêtements, le linge de toilette.. tout doit y passer !

Toujours selon 20 Minutes, l'Elysée aurait depuis pris toutes les mesures nécessaires en procédant à la réfection des chambres "pour limiter la promiscuité, principal facteur de cette maladie"