EllaOne se présente sous la forme d'un comprimé blanc à prise unique pouvant être utilisé à n’importe quel moment du cycle menstruel. Si la femme vomit dans les 3 heures suivant la prise d'EllaOne un deuxième comprimé sera alors nécessaire.

Parmi les effets indésirables les plus couramment observés selon l'Agence européenne du médicaments : douleurs abdominales (mal au ventre), troubles de la menstruation (problèmes en ce qui concerne les règles). Pour une description complète des effets indésirables observés sous Ellaone, voir la notice.

Attention EllaOne ne doit pas être utilisé chez les personnes pouvant présenter une hypersensibilité (allergie) à l’ulipristal acétate ou à l’un des autres composants. Il ne doit pas être utilisé par les femmes qui sont déjà enceintes

A retenir qu'une procédure permettant le remboursement d'EllaOne par la Sécurité sociale est actuellement en cours.

Source : EMEA (photo non contractuelle)