Pour en revenir au dispositif de prévention prévu pour la rentrée scoalire, le gouvernement s'est fixé 3 objectifs : informer et protéger; traiter les cas groupés et enfin assurer la continuité administrative et pédagogique.

A propos des modalités de fermeture des classes ou établissements, le Ministre a rappelé que les décisions seraient prises au cas par cas. Une fermeture locale relève de la compétence des préfets de départements et une fermeture générale d’une décision du centre interministériel de crise, sur recommandation du ministre de la santé

En ce qui concerne les modalités de réouverture des classes ou établissements. elles s'effecuteront sur décision du préfet et sous réserve que 3 conditions soient réunies : Fermeture pendant au moins six jours consécutifs; réintégration après la fin de la période de contagiosité et enfin nettoyage complet des locaux.

Autre information importante la continuité administrative et pédagogique. Le Ministre a confirmé ce qu'il avait déjà dit la semaine dernière dans la presse. Une continuité admnistrative et pédagogique sera assurée en cas de fermeture généralisée des établissements d’enseignement.

Les programmes seront diffusés sur internet via le CNED et Académie en ligne mais aussi via

  • France5 à raison de 264 heures, soit 5h30 par jour, 4 jours par semaine
  • Franceculture, à raison de 288 heures, 6h par jour, 4 jours par semaine.

A ce qui concerne l'information et la prévention un dépliant "Vous informer sur la grippe A/H1N1 et la scolarité de votre enfant" sera diffusé à 12 millions d’exemplaires dès la rentrée scolaire.

De leur côté tous les élèves recevront dans les premiers jours de la rentrée une information sur les gestes barrières qui sont

  • Se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier quand on tousse ou on éternue ; le jeter ensuite dans une poubelle fermée et se laver soigneusement les mains.
  • Se laver les mains régulièrement et avec soin, avec du savon ou une solution hydro-alcoolique en comptant jusqu’à 30.
  • Éviter tout contact avec une personne malade.

Suite à la présentation de ce dispositif, le Syndicat national unitaire des instituteurs s'est étonne, via un courrier adressé au Ministre, que la circulaire dont il a annoncé la publication en juin n’ait pas été portée à la connaissance des personnels.

Par ce courrier le syndicat réclame également davantage d'informations sur plusieurs points tels que : question des fratries, conduite à tenir par les enseignants dont les propres enfants seront atteints par l’épidémie, éventualité d’une vaccination, organisation des ramassages scolaires ... Il demande aussi que les enseignants et les parents bénéficient d’une information complète et transparente.

Plus d'informations sur le site du Ministère de l'Education Nationale.