De son côté HES (Homosexualités et Socialisme) salue cette nouvelle reclassification du transsexualisme mais demande désormais aux autorités de passer du symbole aux actes concrets, en luttant contre les violences et les discriminations qui pèsent sur les transsexuels. Des actions de formation et de sensibilisation aux problématiques trans et inter-sexes pour tous les personnels médicaux, administratifs et pédagogiques s’imposent désormais.

HES revendique un assouplissement et un raccourcissement des démarches de modification de l’état civil, qui doivent pouvoir être menées sans modifications corporelles spécifiques et réclame de nouveau le droit des personnes transsexuelles à la parentalité.

A noter que l'objectif de cette journée internationale est de sensibiliser la population, et plus particulièrement les communautés ethnoculturelles de toutes origines, aux réalités homosexuelles et à la diversité sexuelle

C